Jérôme Bascher Jérôme Bascher

Senlis vivant, Senlis plus fort !

- Election municipale des 23 et 30 mars 2014 -

Jérôme Bascher

Allez Senlis

Bilan du déneigement des routes de l’Oise 2013

Les mauvais esprits pourront dire qu’il est un peu tôt pour tirer un bilan des épisodes neigeux de l’Oise mais lors de la séance de commission permanente de ce mois de mai, le Président du Conseil général a présenté ce bilan du déneigement.

Tout d’abord l’Oise comporte un peu plus de 4000 km de voirie départementale dont 600km sont empruntées par plus de 7000 véhicules chaque jour, et 1000 km moins de 500. 50 engins de déneigement sont mobilisables, et leurs déplacements sont tracés par GPS. 4 gros épisodes neigeux sont à compter cette année  : 30 novembre 2012, du 18 au 20 janvier 2013, les 24 et 25 février, du 11 au 13 mars. Sans parler des pluies verglaçantes du 14 février !

A chaque fois, c’est la panique, on voudrait circuler sans encombre ou alors comme à Moscou ou Montréal. Ce n’est pas raisonnable comme demande. Il faut constater que le déneigement des routes départementales n’a pas été si mauvais, perfectibles car les engins auraient pu tourner plus…

41 interventions au total, c’est-à-dire 41 journées de mobilisation, générale ou partielle contre 18 l’an passé mais déjà 34 il y a deux ans (souvenez-vous Noël 2010). Cette année ce sont les traitements préventifs, hélas insuffisants eu égard à la quantité rare de neige tombée, qui ont constitué ce surplus de travail. Au total, 11.000 tonnes de sel auront été consommées.

Ce que j’aime à souligner c’est le rôle des agriculteurs et des communes dans ce déneigement. Toutes les communes qui ont voulu s’équiper de lame de déneigement ont pu le faire quasi-gratuitement grâce au Conseil général depuis deux ans. Quant aux agriculteurs, 231 ont signé une convention avec le département pur qu’avec leurs tracteurs ils aident au déneigement.

Merci à eux, et c’est un appel que je lance également pour ceux d’entre eux qui voudraient participer au dispositif.

Tout cela pour un coût de près  2,5 M€ sans parler des efforts pour reboucher les trous…